La gauche en ordre dispersé une fois de plus.

Je ne vais même pas discuter des responsabilités des uns ou des autres qui nous conduisent à la situation actée aujourd’hui. Il n’y aura pas d’union de la gauche, ni d’accords nationaux entre les différents partis et mouvements progressistes.
Déjà pas évidente au départ, désormais l’espoir d’une victoire de la gauche n’est plus qu’une posture de façade qui procède de la dynamique qu’il faudra bien créer pour gagner quelques députés de notre bord.
C’est tout de même dommage! bordel!
Alors qu’au premier tour de la présidentielle on vote à gauche pour plus d’un quart des électeurs, avec l’un des candidats à presque 20%, nous pouvons d’ores et déjà nous asseoir sur le poids parlementaire de cette partie non négligeable de la population. Il y avait de quoi emporter les foules, et c’est tombé à l’eau.
Je me reconnais a priori dans le mouvement de la France Insoumise, et plutôt bien dans le programme « L’avenir en commun », c’est vrai. Je suis tenté de faire porter la responsabilité sur les appareils déjà antiques que sont le PCF, le PS et EELV. Ces trois là avaient tout à perdre dans l’union puisqu’il ne faut pas se leurrer, ce dont il était question du point de vue des directions de ces organisations est le financement public dont elles bénéficient. Ce qui était en jeu dans les tractations de ces derniers jours était la domination par l’argent des forces de gauche. Les installés ont barré la route à la nouveauté, le vent peu souffler rien ne bougera d’ici à un mois.
J’ai commencé en disant que je ne discuterais pas de la responsabilité des uns et des autres, et je finis par prendre parti. Mais j’ai aussi une critique à formuler contre la direction de France Insoumise. Fort de son demi millions personnes signataires dont la moitié ont répondu présent sur la consultation quant au vote du second tour, comment se fait-il qu’une consultation équivalente n’ait pas été organisée sur la question des négociation d’alliance pour les législatives ?
C’est bien dommage car cela aurait sans doute animé beaucoup de discussions et certainement contribué les directions à trouver un point d’accord. Et cela aurait qui plus est respecté l’esprit du mouvement de la France Insoumise.
Voilà, je vais ravaler ma colère, aller rencontrer demain soir le candidat FI de ma circonscription et voir comment je peux me positionner pour apporter ma modeste contribution à la campagne qui vient. Je suis déçu que nous ayons déjà perdu. Cela fait beaucoup de défaites en 10 jours, sans parler des 5 ans qui viennent.
Salut et fraternité.

Publicités

un fraudeur sachant chasser les fraudeurs en fraudant est un mauvais chasseur

Bien! Cahuzac s’incline donc! il implore le pardon, parle désormais au passé espérant que le présent lui sera ainsi plus clément… mais la vérité à ne pas lâcher est que ce monsieur est un rouage parmi d’autre d’un système qui permet l’évasion fiscale par millions!

Un autre élément de la mécanique permettant l’évasion fiscale massive consiste en un tour de prestidigitation. Vous savez, le magicien attire l’attention sur la main droite afin que la main gauche puisse faire disparaître tranquillement le magot.

Lien

« Mediapart et l’usure de l’émotion » par @politeeks

excellent billet dans le cadre de l’affaire Cahuzac qui parle de l’usure de l’émotion de certains blogueurs prêts à soutenir le gouvernement en vers et contre tout et rappelle quelques valeurs de base dont :

« La Gauche est là pour changer les choses et établir un ordre social qui ne se contente pas de gérer la loi naturelle du plus fort ou plus riche comme la Droite cynique. »

logement, encadrement des loyers… et réquisitions?

Je devrais être en train de bosser mais une pensée viens de me traverser l’esprit. Il fallait que je la note et que je la partage. Estimant à priori que 140 caractères ne feraient pas l’affaire pour twitter je me lance dans un court billet.

Les idées surgissent souvent d’un télescopage d’informations. Ce matin sur toutes les ondes l’annonce d’un prochain décret pour encadrer les prix des loyers, cet après-midi un tweet reçu de @philippeal1 m’invitant à lire un billet sur une occupation d’école à Lyon dans le but d’obtenir des logements pour des familles d’enfants scolarisés.

Ce qui m’a traversé l’esprit n’est ni abouti ni forcément simple, je vous le livre tel quel et sous forme interrogative.

L’Etat plutôt que de plafonner le prix des loyers ne pourrait-il pas décréter un tarif (éventuellement indexé sur telles ou telles donnée) pour la réquisition par ses soins de logements libres depuis plus d’un certain temps ? Un tarif de loyer qu’il prendrait à sa charge, avec l’éventuel concours des collectivités territoriales, pour loger comme il en a l’obligation des familles à la rue…

Cela aurait la vertu de donner les moyens autres que l’hôtellerie pour respecter la loi sur le droit au logement et de remettre sur le marché des logements vacants donc de jouer les tarifs à la baisse.

Je dis ça je dis rien, comme d’hab… mais je m’en vais tweeter ça à Najat Belkacem qui en plus d’être lyonnaise, donc directement concernée par l’école mentionnée dans le billet mentionné ci-dessus, est la porte parole du gouvernement: je ne désespère pas qu’elle s’acquitte de cette mission dans les deux sens 😉

Mélenchon en soutien a la candidature de Danielle Simonnet

Cet après midi (30 mai 2012) j’ai pu assister au tout début de la réunion publique en soutien à la candidature Front de Gauche de Danielle Simonet pour la 6e circonscription de Paris.
A son arrivée Jean-Luc Mélenchon discute de manière informelle avec un petit groupe de sans-papier sur la politique commerciale que l’Union Européenne impose au pays les plus pauvres. La levée des droits de douane pour les marchandises européenne déclenche automatiquement de flux magratoires vers l’Europe.

La rencontre commence enfin et elle porte sur le thème des jeunes majeurs lycéens qui voient leur scolarité fortement perturbée, voire interrompue, du fait de leur situation irrégulière. C’est Brigitte Wieser, de RESF, qui introduit le sujet.

S’ensuit des témoignages de certains de ces jeunes, présents pour l’occasion. Je vous livre ici l’un d’entre eux.

après des témoignages de jeunes lycéens majeurs et sans papier, Mélenchon évoque l’absurdité de la législation en vigueur.

à cet instant précis j’ai du quitter l’assemblée réunie autour des candidats, dont Martine Billard que j’apprécie tout particulièrement…

Il fallait que je parte récupérer ma fille ainée, regrouper ma petite famille, bien en règle, et retourne vivre à mille lieues de l’enfer que vivent d’autres au quotidien, dans notre beau pays, construit sur une tradition d’accueil… s’il en est. Quelques heures plus tard, je retiens l’essentiel: l’humain, l’humain d’abord.

Le revenu de vie inconditionnel peut-il être intégré aux idéologies de gauche.

Un interrogation parfaitement légitime. Pour que la gauche intègre le revenu de vie inconditionnel il y va nécessairement d’une reconstruction idéologique. Je crois celle-ci possible. Je ne désespère pas de voir surgir la revendication d’un droit constitutionnel correspondant ^^

Mon pays c'est la Terre

Quand je discute du revenu de base inconditionnel avec mon entourage (famille, amis, connaissance, relations…), il arrive fréquemment que soit posée la question sur la position de la gauche sur ce sujet.

La question vaut d’être posée car quand on égraine les apports de l’application du revenu de base inconditionnel, nombreux sont ceux qui semblent compatibles avec les thèmes de gauche, et notamment :

  • éradiquer la pauvreté ;
  • favoriser et reconnaître les activités non marchandes (sans les rendre marchandes) ;
  • permettre les activités culturelles sans les enfermer dans une logique financière (notamment apporter une solution efficace à la rémunération des artistes) ;
  • offrir la liberté réelle de choisir un emploi rémunéré sans y être obligé, et avec des conditions acceptables (puisqu’on peut les refuser et se contenter de son revenu de base) ;
  • redéfinir le contrat social et notamment la solidarité par l’inconditionnalité du revenu de base (disparition de l’obstacle…

View original post 708 mots de plus