Libération immédiate et retrait de toute charge contre les manifestantEs arrêtéEs à #Calais #migrants

Liberté de circulation !

Libération immédiate et retrait de toute charge contre les manifestantEs arrêtéEs à Calais !

 

Le samedi 23 janvier 3000 migrants, réfugiés de la jungle, réfugiés et sans-papiers de Paris, de Marseille, de Lille et d’ailleurs, membres de mouvements de solidarité de Calais et sa région et d’autres villes, militantEs venus d’Angleterre, de Belgique et d’Allemagne ont manifesté à Calais. C’est la plus grosse mobilisation sur ce sujet ayant eu lieu à Calais. Au même moment des manifestations du même type ont eu lieu à Evros à la frontière entre la Grèce et la Turquie et à Lampedusa.

 

Malgré quelques provocations, très peu nombreuses, de l’extrême-droite, la manifestation a eu le visage de la détermination et de la solidarité.

La confiance transmise par cette magnifique manifestation a amené des centaines de migrants à décider d’obtenir ce qu’ils revendiquent légitimement, leur liberté de circulation. Après la fin de la manifestation, débordant les forces de police ils ont manifesté jusqu’au port pour tenter  d’embarquer sur un bateau. Plusieurs dizaines ont même réussi à entrer sur un ferry à quai.

 

Suite à cette action, six migrants sont actuellement en prison et deux militants avec papiers sont sous contrôle judiciaire. Ils passeront en procès le lundi 22 février au tribunal de Boulogne sur Mer.

 

La manifestation a été la démonstration que la solidarité est un projet de société qui a bien plus d’avenir que les politiques menées actuellement, qui font de Calais une ville sinistrée et barbelée.

 

Nous exigeons donc la libération immédiate de touTEs les manifestantEs arrêtéEs quels que soient leur statut ou leur nationalité et le retrait de toutes les charges

 

Nous appelons à une manifestation de solidarité avec les inculpés le

Samedi 20 février,

Départ à 18h de Ménilmontant (pour aller vers la Gare du Nord)

 

Premiers signataires : ATMF, CISPM, Collectif Paris 20èmeSolidaire, CSP 75, Mouvement Utopia, NPA, SUD Culture Solidaires, UJFP, Union Locale Solidaires des 5e-13e arrondissements de Paris et d’Ivry…

Publicités

#calais23janvier liberté de circulation pour les #migrants

Liberté de circulation !

Libération immédiate et retrait de toute charge contre les manifestantEs arrêtéEs à Calais !

 

Ce samedi 23 janvier 3000 migrants, réfugiés de la jungle, réfugiés et sans-papiers de Paris, de Marseille, de Lille et d’ailleurs, membres de mouvements de solidarité de Calais et sa région et d’autres villes, militantEs venus d’Angleterre, de Belgique et d’Allemagne ont manifesté à Calais. C’est la plus grosse mobilisation sur ce sujet ayant eu lieu à Calais. Au même moment des manifestations du même type ont eu lieu à Evros à la frontière entre la Grèce et la Turquie et à Lampedusa.

Malgré quelques provocations, très peu nombreuses, de l’extrême-droite, la manifestation a eu le visage de la détermination et de la solidarité.

La confiance transmise par cette magnifique manifestation a amené des centaines de migrants à décider d’obtenir ce qu’ils revendiquent légitimement, leur liberté de circulation. Après la fin de la manifestation, débordant les forces de police ils ont manifesté jusqu’au port pour tenter  d’embarquer sur un bateau. Plusieurs dizaines ont même réussi à entrer sur un ferry à quai.

Suite à cette action la police a arrêté au moins 11 personnes solidaires et 24 migrants. La manifestation a été la démonstration que la solidarité est un projet de société qui a bien plus d’avenir que les politiques menées actuellement, qui font de Calais une ville sinistrée et barbelée.

Nous exigeons donc la libération immédiate de touTEs les manifestantEs arrêtéEs quels que soient leur statut ou leur nationalité et le retrait de toutes les charges

 

Le collectif unitaire d’organisation de la manifestation

Premiers signataires : AL, ATMF, CGA, CNT-RP, CISPM, Collectif Paris 20ème Solidaire, CSP 75, CSP 59, DAL, Droits Devant !!!, Ecologie Sociale, Ensemble !, EuroPalestine, FASTI, IJAN, La Horde, Mouvement Utopia, NPA, SNPES-PJJ FSU IDF, SUD Culture Solidares, UJFP, Union Locale Solidaires des 5e-13e arrondissements de Paris et d’Ivry,Union Syndicale Solidaires, UNSP

#Calais23Janvier – De Paris à Calais, Solidarité avec les migrantEs

De Paris à Calais,

Solidarité avec les migrantEs !

Un drame se déroule aux portes de l’Europe. Fuyant les guerres et les crises des millions de personnes quittent leur pays. Des milliers d’entre elles viennent trouver refuge vers l’Europe. La seule réponse qui leur est faite est la fermeture des frontières.

Des drames se déroulent aussi au cœur de l’Europe. Aujourd’hui à Calais près de 7 000 personnes vivent dans des conditions effroyables, tandis qu’à Paris nombre de migrantEs se retrouvent à la rue. Nous ne pouvons accepter que des gens soient condamnés à vivre dans de telles conditions.

Nous dénonçons les politiques française et européenne qui créent ces situations à Calais comme aux portes de l’Europe.

Nous demandons immédiatement des conditions d’accueil dignes pour tous et toutes. Qu’ils/elles soient nomméEs réfugiéEs, migrantEs ou sans-papiers, nous exigeons des droits égaux pour touTEs, des titres de séjour, l’accès aux soins et au logement.

Aujourd’hui l’Europe a fait la preuve de son incurie. Il faut supprimer le règlement de Dublin et démanteler Frontex qui sont les premières causes des drames que vivent aujourd’hui les migrants.

NOUS APPELONS A MANIFESTER A CALAIS

LE SAMEDI 23 JANVIER 2016 A 14H

Départ de la « Jungle » (arrivée place d’Armes)

Transports collectifs depuis Paris,

Aller/retour dans la journée, 30 €

Contact : calais23janvier@gmail.com

Il est par ailleurs possible de faire une contribution financière (montant libre) pour aider les migrants de Paris à monter à Calais.

Merci de partager l’info.

Relayez l’occupation de la #PAOMIE par les jeunes mineurs étrangers sans hébergement

La PAOMIE est supposée prendre en charge les mineurs étrangers isolés. Ca ne fonctionne pas, les délais sont longs et les gamins sont à la rue avec tout ce que cela présente de dangers.

Aujourd’hui ils ont décidé d’occuper la PAOMIE. Ils sont 80 à l’interieur, encerclés de forces de l’ordre dont on ne sais pas si elle vont ou non procéder à une évacuation forcée. Je ne pense pas que la presse va en parler sauf si un drame arrivait ce qui n’est évidemment pas souhaitable.

Il faut donc relayer leur action qui vise à obtenir la protection à laquelle ils ont le droit.
le fil à suivre sur Twitter

Merci de relayer

Manifestation contre l’aéroport de #NNDL

Voici un article de Médiapart qui tombe à pic alors que nous assistons à une véritable tentative de discrédit du mouvement de contestation par le pouvoir politique assisté de ses média (ou l’inverse, on ne sait plus trop à vrai dire, les deux étant visiblement à la solde du pouvoir financier).

Ici un lien vers l’article en accès libre car je sais que vous n’avez pas tous les moyens de vous payer un abonnement (mais si vous le pouvez alors payez le vous, c’est bon pour tout le monde) => Notre-Dame-des-Landes : le vrai scénario de la manifestation contre le projet d’aéroport

#semViolencia… et le projet de statut du foetus à naître ? Le Brésil se rendormira-t-il lorsque les parlementaires voteront? ?

Au Brésil des manifestations contre les augmentations de tarif des transports, mais aussi contre le budget consacré à la coupe du monde, comprendre en creux le budget qui n’est pas consacré à l’éducation par exemple. On voit aussi des mouvements de droite qui ont aussi leurs revendication… C’est assez éparse même si cela prend une certaine ampleur suite aux importantes violences policières finalement relayées par les média mainstream après que des journalistes eux-même en aient été victimes

Ce soir les rues des grandes villes sont remplies de manifestants, le slogan qui fédère tout le monde est « Sem Violencia ».

Mais qu’en sera-t-il dans quelques temps lorsque reviendra sur le devant de la scène politique Brésilienne un texte de proposition de loi pour un statut du feotus à naître ?

Estatuto dos Nascituros

Le texte prévoit d’accorder un statut d’être à part entière aux feotus quelque soit leur stade de développement y compris ceux en état de congélation…

Afin de ne pas être trop ignoble ce texte prévoit une bourse pour les femmes violées qui naturellement n’auraient pas le droit d’avorter pour quelque raison que ce soit. Enceinte à 11 ans suite à un viol ? avortement interdit mais une bourse ( pour compenser le préjudice ?)…

Quand sera-t-il alors des manifestations lorsque ce texte passera au vote des parlementaires fédéraux ?