#Snowden Conformément à l’art. 4 du Préambule de la Constitution

Conformément à l’art. 4 du Préambule de la Constitution de la République Française Edward Snowden se voit accueilli comme réfugié par la… Russie!

Finalement je peux continuer d’accuser

sur Twitter #Snowden est utilisé pour marchander des followers

Dans un précédent billet je me suis fait le relais d’une annonce sur twitter par un compte fake de Edward Snowden. J’ai réalisé peu après grâce aux remarques des uns et des autres que le compte était un fake. Soit. C’était regrettable que je me sois fait avoir comme un bleu.

Mais peu après je reçu un tweet m’alertant que l’affaire ne se limitait pas à cela:

En effet j’avais envoyé un message en réponse à @EJosephSnowden qui maintenant s’affiche en réponse à @chroniclesu

Explication ? le compte change de login et l’organisation qui bénéficie de ce changement acquiert d’emblée 40000 followers dont quelques un se sont tout de même désabonnés entre temps. J’imagine que cette manipulation a fait l’objet d’une transaction numéraire.

Et un nouveau compte twitter portant le login @EJosephSnowden a été créé dans la foulée engrangeant très vite 8000 followers, et plus.

Il n’y a pas grand chose à faire sinon dénoncer la manoeuvre qui ne manque pas de porter du tord à la cause de Edward Snowden, le vrai.

on peut aussi tenter une contre attaque qui marchera si elle est massive :

faites tourner !

#snowden annonce des révélations sur le 11 septembre 2001

Sur son compte twitter Edward Snowden annonce qu’il va leaker des révélations sur ce qui est derrière les attaques du 11 septembre 2001 et la destruction du Wall Trade Center.

Comme vous j’ignorait il y a une demi heure ce que signifie WTC 7… Il s’agit d’un acronyme pour bâtiment 7 du World Trade Center connu pour avoir été détruit le 11 septembre 2001.

Depuis ce tweet, je suis curiosité !

J’accuse, tout simplement…

J’accuse le Président de la République de faillir à sa mission de garant de la constitution lorsqu’il décide de ne pas accorder le droit d’asile à Edward Snowden bafouant ostensiblement l’un des principes édictés par le préambule de la constitution de la Ve République : « Tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d’asile sur les territoires de la République.«