Relayez l’occupation de la #PAOMIE par les jeunes mineurs étrangers sans hébergement

La PAOMIE est supposée prendre en charge les mineurs étrangers isolés. Ca ne fonctionne pas, les délais sont longs et les gamins sont à la rue avec tout ce que cela présente de dangers.

Aujourd’hui ils ont décidé d’occuper la PAOMIE. Ils sont 80 à l’interieur, encerclés de forces de l’ordre dont on ne sais pas si elle vont ou non procéder à une évacuation forcée. Je ne pense pas que la presse va en parler sauf si un drame arrivait ce qui n’est évidemment pas souhaitable.

Il faut donc relayer leur action qui vise à obtenir la protection à laquelle ils ont le droit.
le fil à suivre sur Twitter

Merci de relayer

Publicités

logement, encadrement des loyers… et réquisitions?

Je devrais être en train de bosser mais une pensée viens de me traverser l’esprit. Il fallait que je la note et que je la partage. Estimant à priori que 140 caractères ne feraient pas l’affaire pour twitter je me lance dans un court billet.

Les idées surgissent souvent d’un télescopage d’informations. Ce matin sur toutes les ondes l’annonce d’un prochain décret pour encadrer les prix des loyers, cet après-midi un tweet reçu de @philippeal1 m’invitant à lire un billet sur une occupation d’école à Lyon dans le but d’obtenir des logements pour des familles d’enfants scolarisés.

Ce qui m’a traversé l’esprit n’est ni abouti ni forcément simple, je vous le livre tel quel et sous forme interrogative.

L’Etat plutôt que de plafonner le prix des loyers ne pourrait-il pas décréter un tarif (éventuellement indexé sur telles ou telles donnée) pour la réquisition par ses soins de logements libres depuis plus d’un certain temps ? Un tarif de loyer qu’il prendrait à sa charge, avec l’éventuel concours des collectivités territoriales, pour loger comme il en a l’obligation des familles à la rue…

Cela aurait la vertu de donner les moyens autres que l’hôtellerie pour respecter la loi sur le droit au logement et de remettre sur le marché des logements vacants donc de jouer les tarifs à la baisse.

Je dis ça je dis rien, comme d’hab… mais je m’en vais tweeter ça à Najat Belkacem qui en plus d’être lyonnaise, donc directement concernée par l’école mentionnée dans le billet mentionné ci-dessus, est la porte parole du gouvernement: je ne désespère pas qu’elle s’acquitte de cette mission dans les deux sens 😉