le tweet parfait sur les #banksters et le #FN

On entend le FN critiquer les politiques et les institutions mais jamais le capital, les banques et le patronat.

Cette image illustre parfaitement cela (humour noir de couleur)

a RT et diffuser sans modération.

Publicités

#Gueant #Valls mon amour ! Les #Roms toujours !

Vous vous souvenez sans doute ! Il y a un an ou deux, peut-être 5 ou plus… Les années se suivent et se ressemblent.

Septembre 2013 le ministre de l’intérieur déclarait que « Les Roms ont vocation à rester dans leur pays, la Roumanie et la Bulgarie et à s’intégrer là-bas ». Une petite circonvolution rhétorique pour signifier à qui voulait l’entendre que les Roms n’ont pas vocation à s’intégrer en France.

Aujourd’hui ou hier, était-ce il y a deux ans ?

Le 23 janvier 2014 Le ministre de l’intérieure Manuel Valls commente les statistiques de la délinquance en ces termes:

«L’explosion des cambriolages (…) la montée du sentiment d’insécurité, oui, est liée à des réseaux qui viennent de l’est de l’Europe et des Balkans, qui écument notre pays en s’installant parfois durablement en France»

Après quoi il promet d’inverser la tendance. C’est une étrange sensation d’éternel recommencement. On couve la question de l’insécurité pour en faire un sujet de campagne électorale le moment venu. Rien de tel dans ces cas là que la corde sensible de la xénophobie si facile à faire fonctionner tant elle résonne en chacun de nous quelque part dans les zones reptiliennes de nos cerveaux.

A n’en pas douter les populations qui voyagent depuis toujours sont les cibles idéales de ces manipulations cyniques de l’opinion publique. Les gens du voyage, ceux qui arrivent et s’installent pour un temps, qui n’ont pas vocation à s’intégrer donc, qui par conséquence n’auront aucun complexe à voler, escroquer, ou même tuer, pourquoi pas, puisque il ne fuient pas, ils voyagent.

C’est l’évidence de l’art: Les Roms, les Tziganes et autres bohémiens sont élevés au rang de sources de nos problèmes, deviennent le problème en soi. Le primate qui dort en chacun de nous ne demande qu’à se réveiller pour aller caillasser l’étranger, il suffit de lui présenter une cible.

C’est une bonne recette dont dispose les personnalités politiques ambitieuses, qui marche à tout les coups. D’ailleurs les ministres de l’Intérieure nous racontent les un après les autres les mêmes salades. Même si comme Valls ils ont eux-même critiqué la méthode avant de devenir ministre et de finalement l’adopter sous la pression de résultats médiatiques.

Ainsi était-ce il y a 1 an ou plus ?

Ainsi 737 jours avant sa déclaration d’aujourd’hui Manuel Valls publiait sur son compte twitter un message critiquant les déclarations du ministre alors en charge de l’intérieur, Claude Guéant:

tweet de Manuel Valls

Manuel Valls tweete : #Guéant explique sur #RTL la hausse de la délinquance par les étrangers d’Europe de l’Est..résultats d’une politique inefficace et hypocrite

S’il fallait démontrer que la politique c’est avant tout du pipeaux et de la manipulation d’opinion il suffirait de regarder les ministres de l’intérieure qui se succèdent depuis 2, 5, ou 10 ans…

Monsieur #Valls qui sème le vent récolte la tempête…

Si Monsieur Valls laissait à d’autres le soin de cuisiner les Roms nous n’aurions peut être pas cette page d’Accueil sur Google Politique et Election.

Valls entouré par le FN

Valls parmi les siens ?

Cela étant je me souviens avoir rencontré des entrepreneurs qui avaient pour précepte qu’il valait mieux que leur marque apparaisse dans les médias pour des saloperies plutôt que de ne pas apparaître. A bon entendeur…

Les #Roms en sauce

Mettez volontairement une catégorie de population (choisissez la déjà ostracisée, ce sera plus facile) en situation de précarité sociale et économique. Ne la laissez pas reposer, faites la voyager autant que se faire se peut. Travaillez la de sorte que l’emulsion médiatique prenne. Ajoutez quelques lois rétrogrades contre les travailleurs avec ou sans emploi comme si vous jetiez de l’huile sur le feu, réservez les dividendes pour l’élite votre amie.
Préchauffez bien avant les échéances électorales. Puis enfournez a toute vapeur afin d’enfumer vos concitoyens.
Servez sans fin les appétits primaires qui se présentent.
Savourez votre succès a l’aune des reprises de votre si belle recette.