Mélenchon en soutien a la candidature de Danielle Simonnet

Cet après midi (30 mai 2012) j’ai pu assister au tout début de la réunion publique en soutien à la candidature Front de Gauche de Danielle Simonet pour la 6e circonscription de Paris.
A son arrivée Jean-Luc Mélenchon discute de manière informelle avec un petit groupe de sans-papier sur la politique commerciale que l’Union Européenne impose au pays les plus pauvres. La levée des droits de douane pour les marchandises européenne déclenche automatiquement de flux magratoires vers l’Europe.

La rencontre commence enfin et elle porte sur le thème des jeunes majeurs lycéens qui voient leur scolarité fortement perturbée, voire interrompue, du fait de leur situation irrégulière. C’est Brigitte Wieser, de RESF, qui introduit le sujet.

S’ensuit des témoignages de certains de ces jeunes, présents pour l’occasion. Je vous livre ici l’un d’entre eux.

après des témoignages de jeunes lycéens majeurs et sans papier, Mélenchon évoque l’absurdité de la législation en vigueur.

à cet instant précis j’ai du quitter l’assemblée réunie autour des candidats, dont Martine Billard que j’apprécie tout particulièrement…

Il fallait que je parte récupérer ma fille ainée, regrouper ma petite famille, bien en règle, et retourne vivre à mille lieues de l’enfer que vivent d’autres au quotidien, dans notre beau pays, construit sur une tradition d’accueil… s’il en est. Quelques heures plus tard, je retiens l’essentiel: l’humain, l’humain d’abord.

Mélenchon, candidat à la députation dans la 11e circonscription du Pas de Calais, s’explique sur France Inter

Ce matin Jean Luc Mélenchon était l’invité politique de Patrick Cohen sur France Inter.

L’objet de l’interview était évidemment sa candidature à la députation dans la 11e circonscription du Pas de Calais.

Les médias relaient surtout la première partie de l’intervention comme quoi Mélenchon revendique un peu de respect de la part du PS. Alors les médias peuvent commencer dés aujourd’hui à faire du spectacle… à priori ils seront servis. Mais pour ma part j’ai retenu d’autres moments.

« Est-ce que le mouvement ouvrier, à cette heure, à cet âge de notre histoire, va porter une claire parole de gauche comme la mienne ou bien est-ce qu’il va porter une parole d’extrême droite ? Voilà l’enjeu historique! Cette circonscription va parler au pays entier et le pauvre peuple qui y pâtit va pouvoir parler d’une voix claire… Il va choisir et sa décision s’imposera à tout le monde! » Lire la suite