La gauche en ordre dispersé une fois de plus.

Je ne vais même pas discuter des responsabilités des uns ou des autres qui nous conduisent à la situation actée aujourd’hui. Il n’y aura pas d’union de la gauche, ni d’accords nationaux entre les différents partis et mouvements progressistes.
Déjà pas évidente au départ, désormais l’espoir d’une victoire de la gauche n’est plus qu’une posture de façade qui procède de la dynamique qu’il faudra bien créer pour gagner quelques députés de notre bord.
C’est tout de même dommage! bordel!
Alors qu’au premier tour de la présidentielle on vote à gauche pour plus d’un quart des électeurs, avec l’un des candidats à presque 20%, nous pouvons d’ores et déjà nous asseoir sur le poids parlementaire de cette partie non négligeable de la population. Il y avait de quoi emporter les foules, et c’est tombé à l’eau.
Je me reconnais a priori dans le mouvement de la France Insoumise, et plutôt bien dans le programme « L’avenir en commun », c’est vrai. Je suis tenté de faire porter la responsabilité sur les appareils déjà antiques que sont le PCF, le PS et EELV. Ces trois là avaient tout à perdre dans l’union puisqu’il ne faut pas se leurrer, ce dont il était question du point de vue des directions de ces organisations est le financement public dont elles bénéficient. Ce qui était en jeu dans les tractations de ces derniers jours était la domination par l’argent des forces de gauche. Les installés ont barré la route à la nouveauté, le vent peu souffler rien ne bougera d’ici à un mois.
J’ai commencé en disant que je ne discuterais pas de la responsabilité des uns et des autres, et je finis par prendre parti. Mais j’ai aussi une critique à formuler contre la direction de France Insoumise. Fort de son demi millions personnes signataires dont la moitié ont répondu présent sur la consultation quant au vote du second tour, comment se fait-il qu’une consultation équivalente n’ait pas été organisée sur la question des négociation d’alliance pour les législatives ?
C’est bien dommage car cela aurait sans doute animé beaucoup de discussions et certainement contribué les directions à trouver un point d’accord. Et cela aurait qui plus est respecté l’esprit du mouvement de la France Insoumise.
Voilà, je vais ravaler ma colère, aller rencontrer demain soir le candidat FI de ma circonscription et voir comment je peux me positionner pour apporter ma modeste contribution à la campagne qui vient. Je suis déçu que nous ayons déjà perdu. Cela fait beaucoup de défaites en 10 jours, sans parler des 5 ans qui viennent.
Salut et fraternité.

La défense preventive de Macron cache un loup

Je sais, c’est un sujet délicat. Mais cela fait quelques mois qu’on s’interroge à partir des déclarations de patrimoine de monsieur Macron.
Beaucoup de personnes on fait les calculs, les additions, les soustractions, pour constater qu’une partie non négligeable de l’argent qu’il avait gagné avait disparu.
En gros un smic par jour pendant 3 ans ce qui correspond environ à 1200K€ sur la période.
Monsieur Macron a toujours refusé de répondre aux interrogations que cela soulève. Il en a le droit, mais nécessairement cela a pour conséquences que l’interrogation reste en suspens.
Aujourd’hui il arrive chez Bourdin et prévient qu’il va être victime de rumeurs comme quoi il aurait planqué de l’argent dans un paradis fiscal. C’est sûr que cette dernière semaine va être dure pour chacun des 4 candidats en terme de rumeurs et affirmations fallacieuses. Et donc il a raison de vouloir désamorcer le problème et de le traiter préventivement.
Et donc finalement monsieur Macron décide de se livrer lui-même à un petit exercice de transparence en direct chez Bourdin. Je note qu’il aurait pu être profitable donc de répondre il y a quelques semaines aux interrogations qui lui étaient faites plutôt que le faire dans la hâte comme ca.
Mais bon il lance ses chiffres, les millions gagnés chez rotschild, les dépenses de travaux, les remboursements d’emprunts, pour finalement arriver à la conclusion que durant trois ans ses dépenses courantes ont été de 700K€ soit environ 500K€ de moins que les calculs qui justifiaient quelques soupçons.

CQFD!

exit les soupcons 700000 euros de dépenses courantes sur 3 ans c’est beaucoup mais somme toute apparemment raisonnable (640 €/ jour) et donc cela exclue que de l’argent ai pu disparaître dans un paradis fiscal. Exit les rumeurs à venir.

Sauf que dans son calcul livré chez Bourdin, monsieur Macron semble omettre que durant ces trois années il a également été rémunéré. Et que si on additionne ces rémunérations on arrive bien à 500K€ supplémentaires qui du coup donnent l’impression d’avoir effectivement disparus dieu sait où.

En conclusion, il annonce qu’il va etre victime de fausses rumeurs, indiquant par la qu’elles sont fausses, en terme de communication c’est plutôt bien joué. Mais sur le fond il ne nous rassure pas du tout. Car il y a bien environ 500000 euros qui disparaissent comme par magie dans son calcul ce qui a pour effet exactement l’inverse que celui voulu au départ.
Je suis plus soupçonneux que jamais.

#Calais23Janvier – De Paris à Calais, Solidarité avec les migrantEs

De Paris à Calais,

Solidarité avec les migrantEs !

Un drame se déroule aux portes de l’Europe. Fuyant les guerres et les crises des millions de personnes quittent leur pays. Des milliers d’entre elles viennent trouver refuge vers l’Europe. La seule réponse qui leur est faite est la fermeture des frontières.

Des drames se déroulent aussi au cœur de l’Europe. Aujourd’hui à Calais près de 7 000 personnes vivent dans des conditions effroyables, tandis qu’à Paris nombre de migrantEs se retrouvent à la rue. Nous ne pouvons accepter que des gens soient condamnés à vivre dans de telles conditions.

Nous dénonçons les politiques française et européenne qui créent ces situations à Calais comme aux portes de l’Europe.

Nous demandons immédiatement des conditions d’accueil dignes pour tous et toutes. Qu’ils/elles soient nomméEs réfugiéEs, migrantEs ou sans-papiers, nous exigeons des droits égaux pour touTEs, des titres de séjour, l’accès aux soins et au logement.

Aujourd’hui l’Europe a fait la preuve de son incurie. Il faut supprimer le règlement de Dublin et démanteler Frontex qui sont les premières causes des drames que vivent aujourd’hui les migrants.

NOUS APPELONS A MANIFESTER A CALAIS

LE SAMEDI 23 JANVIER 2016 A 14H

Départ de la « Jungle » (arrivée place d’Armes)

Transports collectifs depuis Paris,

Aller/retour dans la journée, 30 €

Contact : calais23janvier@gmail.com

Il est par ailleurs possible de faire une contribution financière (montant libre) pour aider les migrants de Paris à monter à Calais.

Merci de partager l’info.

Personnes interpellées suite à solidarité avec #migrants hébergés à #Paris 14e – rassemblement ou téléphone au commissariat de la rue Riquet

Je vous copie un message reçu sur la listede diffusion de RESF PARIS 19
Suite au mouvement initié par plusieurs migrants hébergés dans un centre d’hébergement Emmaüs du 14e arrondissement, 4 personnes solidaires des réfugiés ont été plus en garde à vue pour séquestration de personne. Ces personnes, qui n’étaient pas comptées parmi les hébergés du centre ont été transférées du commissariat du 14e à la sureté territoriale rue riquet dans le 19e. Un rassemblement est en train de se mettre en place, vous pouvez le rejoindre au 3 – 5 rue Riquet (métro Riquet) ou téléphoner au 0153264466 pour demander la libération de  Mélissa et Peggy et leurs 2 camarades. Je vous copie colle ci-dessous le communiqué des migrants qui étaient hébergés dans ce centre suite à l’évacuation juillet dernier du campement de la rue Pajol.
Merci d’être nombreux et nombreuses à soutenir les personnes interpellées ainsi que les migrants dans leurs revendications.
Fred
Communiqué des migrants du centre Emmaüs-Solidarité du 47 rue Raymond Losserand – 75014 Paris
Lors de l’évacuation de la halle Pajol, le 28 juillet dernie, Pascal Brice, directeur de l’OFPRA, nous a promis deux choses : un suivi de nos démarches et un hébergement correct. Nous avions alors été relogés au centre Emmaüs Solidarité de la rue Raymond Losserand.
15 jours plus tard, ces promesses n’ont pas été tenues.
Nul suivi de nos démarches n’a été entrepris. Si nous comparons notre situation légale à celle des migrants restés à la Chapelle, nous constatons qu’ils sont plus avancés que nous.
Nous avons décidé de commencer ce matin une grève de la faim pour protester contre les conditions indignes que nous subissons : absence de titres de transport, nourriture insuffisante et de très mauvaise qualité, interdiction de droit de visite, entre autres.
Nous sommes venus parce que dans nos pays il y a la guerre, nous sommes venus pour être considérés comme des hommes, nous sommes venus pour que nos droits soient respectés.
Aujourd’hui nous demandons :
Où est le respect des droits de l’homme ?
Où est le respect de la loi française ?
Nous voulons que le gouvernement prenne conscience de notre situation.
Nous exigeons que les promesses qui nous ont été faites, celle d’un suivi pour nos démarches et d’un hébergement correct (avec tout ce que cela comprend en termes de droits sociaux), soient respectées.
Nous exigeons des explications en personne de la part de Pascal Brice, directeur de l’OFPRA.

Relayez l’occupation de la #PAOMIE par les jeunes mineurs étrangers sans hébergement

La PAOMIE est supposée prendre en charge les mineurs étrangers isolés. Ca ne fonctionne pas, les délais sont longs et les gamins sont à la rue avec tout ce que cela présente de dangers.

Aujourd’hui ils ont décidé d’occuper la PAOMIE. Ils sont 80 à l’interieur, encerclés de forces de l’ordre dont on ne sais pas si elle vont ou non procéder à une évacuation forcée. Je ne pense pas que la presse va en parler sauf si un drame arrivait ce qui n’est évidemment pas souhaitable.

Il faut donc relayer leur action qui vise à obtenir la protection à laquelle ils ont le droit.
le fil à suivre sur Twitter

Merci de relayer

Hollande Renonce à son engagement de supprimer les Tribunaux Correctionnels pour Mineurs

Les Tribunaux Correctionnels pour Mineurs ont été créés par Sarkozy et ont fait l’objet d’un engagement de campagne présidentielle de 2012 du candidat François Hollande.

Tribunal Correctionnel pour Mineur - par Charilie Delta

Tribunal Correctionnel pour Mineur – par Charilie Delta

François Hollande s’est engagé à supprimer ces Tribunaux Correctionnels pour Mineurs par courrier du 26 Avril 2012 adressé à l’Association Française des Magistrats de la Jeunesse et de la Famille (AFMJF) qui milite pour une conception humaniste de la justice des mineurs.

extrait du courrier envoyé le 26 Avril 2012 à l'AFMJF

extrait du courrier envoyé le 26 Avril 2012 à l’AFMJF

 

A l’occasion de la réforme pénale récemment engagée au parlement il eut été opportun de réaliser cet engagement du candidat devenu président de la république. Mais il en a éte décidé autrement sans doute en raison (ou folie?) de la peur de Manuel Valls et les autres à sa suite d´être taxés de laxistes.

Un amendement à été déposé afin de procéder à la suppression tant attendue par les progressistes et humanistes qui ont voté contre Sarkozy le 6 mai 2012. Mais il a été rejeté.

L’objet de ce billet n’est pas une analyse profonde mais juste relever une information qui n’est pas anodine. Mon analyse pourrait se résumer en 3 tweets vidéos comprises.

Manifestation contre l’aéroport de #NNDL

Voici un article de Médiapart qui tombe à pic alors que nous assistons à une véritable tentative de discrédit du mouvement de contestation par le pouvoir politique assisté de ses média (ou l’inverse, on ne sait plus trop à vrai dire, les deux étant visiblement à la solde du pouvoir financier).

Ici un lien vers l’article en accès libre car je sais que vous n’avez pas tous les moyens de vous payer un abonnement (mais si vous le pouvez alors payez le vous, c’est bon pour tout le monde) => Notre-Dame-des-Landes : le vrai scénario de la manifestation contre le projet d’aéroport