Carnaval: Message d’une entreprise Brésilienne à ses salariés avant le Carnaval

Le Carnaval approche. Ce weekend les festivités vont battre leur plein jusqu’à mercredi et plus, et la plupart des salariés Brésiliens bénéficient de jours féries en début de semaine. C’est aussi le cas de l’entreprise dans laquelle je travaille dans la région de São Paulo.

Voici, pour votre plaisir, la traduction d’un message de recommandation envoyé par email par les RH à la veille de ces festivités. Exotisme garanti:

VOTRE CARNAVAL EN TOUTE SECURITE
Utilisez un protecteur solaire et évitez l’exposition exagérée au soleil  entre 10h et 16h.

 

Ne fumez pas! Décidez d’une date qui sera votre premier jour sans cigarette. Après deux jours vous sentirez déjà bien mieux les odeurs et les goûts des aliments  que vous aimez.

 

Modérez votre consommation d’alcool. Cherchez d’autre occupations pour les moment où habituellement vous seriez en train de boire.

 

Ne consommez pas de drogue. Le vrai moment de la vie est dans les relations harmonieuses avec les personnes et la nature.

 

Utilisez des préservatifs (capotes) lors des relations sexuelles, principalement en cas de partenaires multiples.

 

Profitez de votre Carnaval. Adoptez un comportement sûre pour profiter encore mieux de la folie.

 

🙂

Publicités

La langue de bois ça ne s’improvise pas!

Vous rêvez de faire une carrière politique. Vous avez des idéaux. certes… mais ne vous y méprenez pas: vous ne pourrez pas vous passer de la xyloglossie.

Avec un peu d’exercice c’est théoriquement à la portée de tout le monde. L’essentiel est la force de conviction qui animera vos propos.

Voici donc de quoi vous forger rapidement un premier niveau en langue de bois. Imprimez le tableau suivant et entraînez vous partout où vous en aurez l’opportunité.

Commencez par dire le texte d’une case de la première colonne, puis celui d’une case de la deuxième puis de la troisième et enfin de la quatrième. Allez y sans crainte, au hasard. votre public saura de quoi vous parlez a condition que vous fassiez preuve de conviction.

1

2

3

4

Mesdames, messieurs, la conjoncture actuelle doit s’intégrer à la finalisation globale d’un processus allant vers plus d’égalité.
Je reste fondamentalement persuadé que la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent oblige à la prise en compte encore plus effective d’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice.
Dès lors, sachez que je me battrai pour faire admettre que l’acuité des problèmes de la vie quotidienne interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’avant dans la voie d’une restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité.
Par ailleurs, c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise a pour conséquence obligatoire l’urgente nécessité d’une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.
Je tiens à vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que l’effort prioritaire en faveur du statut précaire des exclus conforte mon désir incontestable d’aller dans le sens d’un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.
J’ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler ?), défendu l’idée que le particularisme dû à notre histoire unique doit nous amener au choix réellement impératif de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires.
Et c’est en toute conscience que je déclare avec conviction que l’aspiration plus que légitime de chacun au progrès social doit prendre en compte les préoccupations de la population de base dans l’élaboration d’un programme plus humain, plus fraternel et plus juste.
Et ce n’est certainement pas vous, mes chers compatriotes, qui me contredirez si je vous dis que la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière, que vous soyez jeunes ou âgés, entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l’élaboration d’un projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis.