Sept principes d’activisme

peut-être vais-je l’imprimer ce billet et le punaiser à mon chevet 🙂

CITOYENNETÉ NUMÉRIQUE

On sait que le pouvoir corrompt. Dans les régimes représentatifs médiatiques qui sont les nôtres, l’honnêteté est un handicap : rien de telle qu’une bonne fripouille pour recueillir les suffrages, pourvu que ce soit un « bon client » (selon l’expression des médiacrates).

Il n’est malheureusement que trop facile de manipuler le corps électoral, comme n’importe quelle Assemblée : le marketing est là pour ça…

Certes, les principes démocratiques commandent qu’un certain nombre de contre-pouvoirs indépendants limitent ou contrôlent l’exécutif, mais dans le régime singulier de la France, le parlement n’est que la chambre d’enregistrement des lois élaborées – situation pathologique – par l’exécutif, lui-même. Quant au pouvoir judiciaire – honni à droite comme à gauche – il est étranglé par une massive sous-dotation délibérée et ne rend la « justice » qu’à condition de bénéficier de bons (et chers) avocats – avec quelques heureuses exceptions : celle du Gisti

View original post 822 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s