le petit con à l’écharpe rouge est un bon chien de garde !

Il insiste !!!
je me suis déjà épanché sur un précédent édito de Christophe Barbier qui lui valu son entrée sur mon mur des cons.

Et voici qu’il nous pond au lendemain de l’assassinat de Clément Méric un édito qui me laisse scotché devant la manœuvre d’intoxication qu’il entreprend. Notez d’ailleurs qu’avant même de donner la parole à Christophe Barbier le journaliste qui l’introduit se confond augurant le parti pris malsain qui nous attend : alors qu’il parle d’abord du « jeune militant d’extrême gauche qui a été tué » se corrige aussitôt en disant « enfin qui est mort hier… » niant en quelque sorte qu’un militant d’extrême droite assassine un militant antifasciste.

C’est impressionnant comme le docteur Barbier parvient à partir des rassemblements qui ont eu lieu dans toute la France contre le fascisme à faire un réquisitoire contre l’extrême gauche. Il évoque une sorte de tradition antifasciste française disproportionnée, balaie le problème en affirmant qu’il n’y a pas de danger, puis s’attaque méthodiquement à l’extrême gauche pour finir, avec l’aide de son faire valoir, par indiquer qu’il faut non seulement interdire les associations de malfaiteurs mais aussi et surtout les malfaiteurs de s’associer.

Un édito destiné à créer un danger de l’extrême gauche qui est visiblement le principal soucis de cet homme et de ceux, comme lui, au service du capital financiarisé.

Les effets de cet édito sont évidents dès le lundi lors de sa prise d’antenne suivante. Barbier reçoit Marine Lepen qui reprend exactement le même discours que celui qu’il avait tenu dans son édito du vendredi. Pas de danger que le bon docteur la dérange en la poussant dans ses retranchements, ils sont tous les deux d’accord sur les danger que représentent l’extrême gauche.

Du reste il est impressionnant de constater que le soit disant journaliste se contente des réponses de Marine Lepen qui nie avoir quoique ce soit de commun avec des groupes comme JNR ou le 3e voie. Il se retient bien de la confronter à l’information à laquelle il a pourtant accès: les liens entre le FN et les groupuscules néo-nazi comme JNR ou la 3e voie sont non seulement fréquents mais systématiques. Que ce soit dans des manœuvres politiques de soutiens mutuels pour des prises de pouvoir et d’influence dans les différentes mouvances de l’extrême droite ou dans des opérations plus pratiques comme celle qui consiste à assurer un service d’ordre de l’équipe de direction du FN.

Monsieur Christophe Barbier se dévoile: son écharpe rouge n’est qu’un petit foulard qu’il agite pour masquer sa véritable fonction, celle de chien de garde du capitalisme, tout comme Marine LePen et sa formation politique.

PS. si quelqu’un sait extraire les vidéo du site de i-télé pour les mettre sur youtube ou dailymotion, je suis preneur :)p

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s